Interdire les m├ędias sociaux au travail

18 octobre 2011

Une pratique qui se répand à travers le monde

Beaucoup d'entre nous avons l’accès Internet à partir de nos téléphones ou nos tablettes informatiques et la plupart d'entre nous utilisent l'Internet au travail à tous les jours. Mais qu'arriverait-il si l'entreprise pour laquelle vous travaillez décidait soudainement d'abolir l'utilisation des médias sociaux, comment réagissiez-vous?

C’est plus commun que ce vous croyez:
Selon le rapport Work Life Web 2011 publié par Clearswift, de nombreuses entreprises interdisent l'utilisation des médias sociaux au travail. Monsieur Andrew Wyatt, PDG de Clearswift prétend que le pourcentage d’interdiction des médias sociaux au travail a bondi de 9% en 2010 à 19% en 2011 et il affirme que la phobie d'être victime d’un piratage informatique est la cause de cette soudaine augmentation. C'est juste, beaucoup d'entreprises craignent d'être piratées. Plus tôt cette année, le réseau Sony PlayStation Network a subi un piratage majeur qui a divulgué les informations personnelles de plus de 77 millions d'utilisateurs à travers le monde. Même si l'événement n'avait rien à voir avec les médias sociaux, les nouvelles de l’exploit se sont répandues à travers les marchés financiers comme une trainée de poudre et maintenant, parmi les sociétés interrogées par Clearswift, 87% affirment que la perte de données les préoccupe (cette peur est plus forte en Allemagne, en Australie et au Japon). Cela se traduit dans les entreprises soit par un suivi plus strict des activités en ligne de leurs employés ou par l’interdiction d’utiliser les médias sociaux pendant les heures de travail.

Les jeunes travailleurs prétendent que l’utilisation des médias sociaux est un droit:
Il serait plus difficile pour les jeunes générations de travailleurs d’accepter une telle interdiction, car ils prétendent avoir le droit d’accéder aux médias sociaux pour des usages personnels, même au travail. Beaucoup ont déclaré qu'ils seraient prêts à faire des heures supplémentaires s’ils seraient autorisés à utiliser les médias sociaux pendant leurs heures de travail. Lorsque Clearswift a demandé à des générations d'employés plus jeunes ce qui se passerait si leur employeur augmentait la surveillance de leur utilisation d’Internet ou si l’interdiction d’utiliser les médias sociaux serait mise en vigueur sur leur lieu de travail, 43% d'entre eux ont affirmé qu'ils seraient déconnectés du travail, deviendraient démotivés et certains d'entre eux envisageraient même de quitter leur travail.

L'harmonie entre le lieu de travail et les médias sociaux est possible:
Il y a une autre facette de cette histoire, pendant que certaines entreprises interdisent l'utilisation des médias sociaux pendant les heures de travail, d’autres, l'encourage. Cependant, elles sont prêtes à former leurs employés sur la façon de bien utiliser les médias sociaux au travail et pendant leur temps libre. Lorsque vous travaillez pour une entreprise, vous la représentez 24 heures sur 24, les médias sociaux ne dorment pas et que vous devez faire attention à ce que vous publiez sur votre mur Facebook, même lorsque vous n’êtes pas chez vous. À long terme, le temps et l’argent supplémentaires dépensés sur les employés pour leur permettre d’apprendre comment bien utiliser les médias sociaux en vaut la peine car cela augmentera le moral des employés ainsi la visibilité de la marque de l'entreprise.


Accueil Facebook Twitter Youtube Linkedin Pinterest Adeo Internet

Copyright© 2011 Conception du site Internet par Adeo | Montreal, Quebec (Canada)